Rivages, forêts et au-delà

Rivages, Forêts et au-delà (Corpus photographique ouvert. Sélection)

Je n’ai pas beaucoup voyagé pour extraire des généralisations sur des objets spécifiques. En regardant mes photos, j’apprends quelque chose sur New Richmond et moi-même. Je suis allé à sa rencontre pour voir ce qui a été laissé derrière par le raz-de-marée de l’Histoire alors qu’il s’échoue sur les côtes dans l’avant-poste de l’économie développante et du monde des commodités.

Les effets rampants du développement sur le territoire provoquent des modifications. L’espace social d’un village de la côte est du Canada est continuellement écrasé de couche en couche par des commodités s’accumulant sans cesse. Quelques photographies sont des documents de la terre elle-même en cours de préparation pour son rôle dans la société du consumérisme.

Les jeunes les fréquentent ces endroits et les aiment, à cause de la liberté qui s’y trouve. Ils apparaissent comme des imperfections dans le tissus urbain représentant une forme de nostalgie qui m’habite.

Comme moi, ils se déplacent et vont ailleurs à chaque fois que les autorités les transforment pour le développement et l’installation de nouvelles commodités. Cette mouvance façonnent les êtres et forment des trames qui les lient ensemble, comme une sorte d’attachement au prise avec les lames du temps qui déferlent et qui influencent la perception du lieu.

NR-5 734 243
NR-5 017 062
NR-5 788 367
NR-5 321 384
NR-5 321 512
NR-5 017 099
NR-5 320 688
NR-5 016 636
NR-5 320 475
NR-5 320 640
NR-5 015 779
NR-5 516 539
NR-5 016 408
NR-5 321 512
NR-6 159 885
NR-5 320 895
NR-5 320 852
NR-5 016 220
NR-5 016 996
NR-5 017 089
NR-5 320 501

Cliquer ICI pour envoyer un commentaire

Merci

Any message or comments?

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post

To create paragraphs, just leave blank lines.

Rivages, forêts et au-delà